HISTOIRE DE VIE, RÉCIT DE VIE

Prix: 23,00 €
Référence: 9782357673007
Histoire de vie, récit de vie - Une famille de robe nancéienne au XVIIIe siècle : les Marcol

Marie-José LAPERCHE-FOURNEL

Une famille de robe nancéienne au XVIIIe siècle : les Marcol

En 1698, lors du retour de Léopold, avec le rétablissement de la Cour souveraine, la plus haute instance judiciaire de Lorraine et Barrois, de belles possibilités de carrière s’offrent aux familles récemment anoblies ayant prouvé leurs compétences ; parmi elles, à Nancy, les Marcol. En effet, le Parlement, puissant levier d’ascension, leur a permis, en quelques générations, de se hisser au sommet de la robe après avoir donné à la Cour plusieurs conseillers et deux procureurs généraux.
Histoire de cette famille et de sa remarquable réussite entre la fin du XVIIe siècle et la Révolution, ce livre est aussi un «  récit de vie  » tel qu’il figure dans les « Journaliers » rédigés par trois membres du lignage, entre 1672 et 1786 : un texte multigénérationnel qui court sur trois générations, le fils François-Pascal, conseiller en 1737, et le petit-fils Pascal-Joseph, procureur général en 1757, poursuivant la rédaction initiée par l’ancêtre Pascal Marcol. En France et en Europe, depuis les années 1980-2000, ces écritures du for privé suscitent un nouvel engouement chez les historiens comme chez les sociologues et les anthropologues, tous sensibles à l’air du temps qui magnifie l’individu et valorise le témoignage. Aussi, le parti est-il pris de faire de ces écrits privés, documents mémoriels et proclamations identitaires, la source première de l’analyse ; précieux pour saisir les représentations, ils disent les façons dont ces magistrats pensent leur propre réalité et celle de leur lignée. Toutefois, textes souvent très allusifs, ils sont chemin faisant confortés par d’autres documents (actes notariés, archives judiciaires…) afin de cerner leurs auteurs, leurs pratiques, leurs conduites, leurs croyances, sans négliger leur entourage et les réseaux relationnels dans lesquels ils s’insèrent. 
Du magistrat, acteur public, ici, il sera peu question. L’individu privé est au cœur de l’étude avec les naissances qui s’égrènent et les deuils qui surviennent, les déboires et les satisfactions professionnelles, les fêtes qui mobilisent la parentèle, les crises qui activent les solidarités et les conflits qui, quelquefois, les mettent à mal. Des fragments d’existence qui, parfois, se mêlent à la grande Histoire…

Lire un extrait

Format : 16 x 24 cm / 252 pages

Commander  

L'auteur

Maître de conférences honoraire en histoire moderne, spécialiste d’histoire sociale et culturelle, Marie-José Laperche-Fournel, outre une vingtaine d'articles, est l’auteure de plusieurs ouvrages : La Population du duché de Lorraine, de 1580 à 1720 ; L'Intendance de Lorraine et Barrois à la fin du XVIIe siècle ; Scandale à la cour de Lunéville, l’affaire Alliot, 1751-1762 ; Les Gens de finance au temps du duché de Lorraine ; La Représentation du massif vosgien (1670-1870). Entre réalité et imaginaire et La Plume et le Glaive. Les avocats nancéiens, le droit et la littérature dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Du même auteur

LA PLUME ET LE GLAIVE de Marie-José LAPERCHE-FOURNEL